mountaineer-391948_960_720

Être informel

Ta présence allume parfois mes rêves
Le désir pour toi me fait exister
Ton absence me rend parfois triste
Mais je sais que tu n’es pas loin
Ta main, tes yeux, tes hanches pour moi
Parfaitement dessinées, taillées
S’élèvent quand j’ai besoin de toi, tout autour de moi
Cavernes amoureuses et idylliques pensées
Etre de Beauté, imperfective idée
Ton idéal comble tout ce que j’ai
Parce que tu es là, près de moi
Existes tu vraiment, divin animal ?
Parfaite existence qui hante mon esprit
Ne serais tu qu’une invention de mes songes, autre mensonge ?
Ou m’attends tu au détour inattendu de la vie ?
Inacceptable et insoutenable attente
Je patiente faute de savoir faire autre chose
Ton incarnation m’apparait parfois dans des chairs temporaires
Mais chaque fois je me trompe
L’erreur suivante me terroriste
Où es tu petit être charnel ?
Existes tu petite enveloppe corporelle ?
Rencontre moi ; aime moi ; fais moi signe
Avant que je ne devienne moi même un songe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *