Trois stations

Alma Son regard est entré dans le métro et dans le mien. Écouteurs vissés aux oreilles, pull directement posé sur son corps fin, manches remontées aux coudes, slim noir qui laisse deviner des cuisses taillées. Un léger sourire naturel illumine son visage marqué par des tempes saillantes. Ses yeux, uniques, dévisagent mes cheveux, jusqu’à mes […]

sunset-174276_960_720

Disparitions

J’ai les même visions chaque fois que je sers le corps d’un garçon beaucoup trop beau pour moi. Sois je le sers trop fort de l’amour qui nous li, qui s’enroule autour de lui, autour de son cou fragile et délicat où son court duvet blanc ne peut le protéger de ce lien qui sert […]

Le petit sac

Dans le petit sac Se concentrent toutes ses horreurs Et toutes ses erreurs Elles se diluent dans le gaz interne Qui remplit le vide Dans le petit sac Il veut faire mourir son désespoir Ses malheureux et son être Pour oublier ce qu’il a été Et ce qu’il a peut d’être Dans le petit sac […]

Quand

Quand les enfants auront perdu leur épithète soldat au point de n’être plus des enfants de ce monde meurtri par les cavaliers grisonnant qu’il a lui même créé à travers des âges d’or envolés oubliés ou enterrés ce monde ensanglanté par la culture personnelle et de la personnalité basée sur des mensonges sur lesquels plus […]

Sans Baudelaire

Je vis collé au mécanisme huilé d’une horloge qui tourne sans m’expliquer pourquoi coulent les minutes alors que je nage à contre courant dans les années pour vivre avant. Plus d’une nuit je me suis noyé au fond d’interminable chausse au temps sans tressaillir. Jamais l’horloge n’a remis ma pendule à l’heure, alors je continue […]

Ecoutons

Pour qu’aucune écoute ne soit vaine, il faut des paroles censées qui jouissent d’une naïveté imperceptible. De celle qui fait réfléchir peut naître des émotions qu’on n’attend pas toujours. La chute est parfois plus difficile qu’on ne peut l’imager.

Antéréalisme

Le tableau animé distribue aux yeux la candeur qu’ils devraient voir d’eux mêmes. Pour eux la peinture s’agir sans pinceau. Les couleurs muent, les traits s’agitent. Les formes se reforment et tout ce qu’il fait bon voir, pour le simple but de la contemplation du plaisir. La beauté de l’interprétation. Que le réalisme est beau […]

Destins parisiens

Place de l’Opéra, l’amour sautille gaiment d’une étreinte à l’autre. Boulevard des italiens, la main tendue vers l’autre trouve le refuge qu’il peut dans l’indifférence Rue de la Paix, les rêves regardent l’imagination Rue des Pyramides, deux mains s’attaches pour affronter ensemble le monde insensible