Bornes

Les limites de la vie me paraissaient tellement abstraites que je ne voulais pas les chercher. Alors qu’elles sont en chacun inscrites dans un talisman qu’on porte et qu’on oublie comme ses objets, tu sais, ceux que l’on voit chaque jour et qui finissent par ne plus exister.

Le_Reve_Theater_at_the_Wynn_(end_of_the_show)

B.W.

Mèche blonde jaugeant son front haut Dis moi simplement si tu m’aimes Carbonise moi par le feu du baiser Allume le brasier du regard Théâtre de l’instant d’une fugace allure Qui sentit le temps d’un souffle frais Epargne moi l’éparse douleur D’une rupture mort née affligeante

smoke-238245_960_720

Le Totem Bleu

Souvent je ne pense que pour toi afin que le ciel oublie qu’il est là. Les irréels crépuscules disparaissent comme quand tes yeux diaphanes absorbaient furieusement tout ce qui fut beau. Je m’absente partout pour qu’on pense à moi. Eventrée, la caverne créée n’attend qu’une parole écrite pour résonner de toute sa forme. Revivre utilement. […]

Messe

Dans les désespoirs où se noient les vérités sombres Enterré sous les yeux des mères éprouvées Cinq mensonges s’accroches aux cercueils froids Scellé par le chagrin du regard d’un mère D’où coule l’eau de porcelaine. Les enfants châtiés par les mystiques voyages Affolent les esprits affutés par les routes meurtrières Tracées dans le sillon de […]

Etrangeté

La nature subversive des attaques dérisoires semble prend un pas étonnement beau. C’est drôle. Jamais un cheval si vaillant n’était intervenu dans les sillons du coeur des pauvres. Faisant fi de toutes convenances, l’animal meurt dans une déconvenue qui fait peine à voir. Toute mort est triste. Mais celle ci est pathétique comme un caillou […]