Eponge de sentiment

J’écoute autant que je peux, absorbant les douloureux plus de tes yeux, particuliers et violents ; demandes intransigeantes d’attention et d’affection. Sisyphe de ton être, je te pousse à décharger tes larmes sans jamais t’allège. Eternel jaune d’or et supplique programmé. Indicible. J’ose la paume de mon courage sur ton enveloppe de chair impénétrable. De […]