Sourire égaré

Le sourire blond traverse la place des Vosges Pour s’asseoir sur le blanc vert qui a vu naître tant d’amour Seul dans sa solitude, il semble ne pas comprendre ce qu’il attend Dans son sac à main, ses rêves Dans son esprit, ses espoirs Devant ses yeux, l’indifférence qui s’empresse de Traverser les rues de […]

Temps qui coule

La nuit des temps réserve à l’aiguille qui tourne un incroyable voyage qui ne se termine jamais. A chaque tic répond un tac qui fait de même sans que jamais ne pointe l’épuisement. La lente rivière coule. On interprète comm intervalle régulier le son reposant des flots infinis, mais elle coule en réalité inlassablement et […]

Antéréalisme

Le tableau animé distribue aux yeux la candeur qu’ils devraient voir d’eux mêmes. Pour eux la peinture s’agir sans pinceau. Les couleurs muent, les traits s’agitent. Les formes se reforment et tout ce qu’il fait bon voir, pour le simple but de la contemplation du plaisir. La beauté de l’interprétation. Que le réalisme est beau […]

Destins parisiens

Place de l’Opéra, l’amour sautille gaiment d’une étreinte à l’autre. Boulevard des italiens, la main tendue vers l’autre trouve le refuge qu’il peut dans l’indifférence Rue de la Paix, les rêves regardent l’imagination Rue des Pyramides, deux mains s’attaches pour affronter ensemble le monde insensible

Paysage temporel

Sur un arbre perdu, se perche un chat au collier argenté. Il admire le passage des grands pères qui remplissent le sentier des perditions. Aucune autre être n’est autorisé à parcourir le chemin tenu secret par le temps qui refuse de passer. Quand le chat dort, l’horloge aspire la fusion des secondes, ascension fulgurante d’espoirs […]

Bateau lacté

De l’embrouille naît la manipulation qui fait voltiger les crânes et les rochers. L’océan est aussi calme que possible. Sans vague. Sans vent. En fait, son eau est morte et croupie. Au lointain, une île semble couper l’horizon comme une vague figée. Le bateau vogue vers la direction opposée. Sans se soucier du déluge il […]

Les clowns sans honneur

La médaille de l’honneur ne chante à aucun clown sans qu’il signe la moindre contrepartie. Elle en perd l’essentiel de son existence qui fustige le gr perturbé d’une marche calme dans le vent de novembre. Ses applaudissements couvrent les lettres qui s’amoncellent devant un terrifiant parterre de nonnes. Boire. Il faut boire pour agglutiner les […]